Accueil

 

Qui sommes-nous?

 

Patrimoine bâti

 

Paysages

 

Histoire

 

Personnalités

 

Fermes d’autrefois

 

La vie autrefois

 

Patois et proverbes

 

Flore

 

Faune

 

Recettes

 

Contact

 

Le Patrimoine sadébrien

Général De La Porte du Theil

 

   Paul Marie Joseph de La Porte du Theil est né le 29 mai 1884 à Mende (Lozère) et mort le 5 novembre 1976 à Sèvres-Anxaumont, à l'âge de 92 ans. Il a été admis à 19 ans à l'Ecole Polytechnique et a eu une brillante carrière militaire dans l'artillerie. Il a participé à la première guerre mondiale puis a enseigné dans des écoles militaires. Il a été promu général en 1935.

    En août 1940, il est membre du tribunal militaire qui condamne le Général de Gaulle à la peine de mort pour trahison et désertion à l'étranger.  

      Après la défaite de 1940, le service militaire fut interdit par les Allemands dans la zone libre placée sous l'autorité du régime de Vichy. Le Maréchal Pétain  chargea alors le Général de la Porte de créer et de diriger les Chantiers de Jeunesse, un service national civil obligatoire de huit mois. Le but de ces Chantiers était de former le caractère des jeunes hommes et de leur permettre de contribuer à la reconstruction de la France. 400 000 jeunes y ont participé. En 1943, un certain nombre d'entre eux sont partis en Allemagne pour le STO (Service du Travail Obligatoire). Le Général tenta de limiter ces départs, mais fut destitué en janvier 1944. Il fut alors arrêté par les Allemands et déporté au Tyrol ; il fut libéré en 1945. A la fin de la guerre, il a été accusé de collaboration, mais la Haute Cour de Justice a délivré un non-lieu.

     Le Général s'installa alors dans sa propriété de Peumartin. Il a été maire de Sèvres-Anxaumont pendant trois mandats, de 1953 à 1971.

     Un hommage lui a été plusieurs fois rendu par les anciens des Chantiers de Jeunesse, qui viennent se recueillir sur sa tombe dans l'ancien cimetière de la commune.  

 

 

Références :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_de_La_Porte_du_Theil

Dictionnaire des Communes et Pays de la Vienne : des origines à nos jours, de Dominique GUILLEMET. Geste Editions, 2004.

La Nouvelle République, 06-11-1992 et 04-11-1996.

 

Plaque déposée par les Anciens des Chantiers de Jeunesse sur la tombe du Général

HAUT  DE  PAGE.

Général ARNAUDEAU  Général de la PORTE   de la PORTE Renée   Abbé DEZANNEAU