Accueil

 

Qui sommes-nous?

 

Patrimoine bâti

 

Paysages

 

Histoire

 

Personnalités

 

Fermes d’autrefois

 

La vie autrefois

 

Patois et proverbes

 

Flore

 

Faune

 

Recettes

 

Contact

 

Le Patrimoine sadébrien

L’ANNUAIRE de la VIENNE

    

     L'Annuaire du Département de la Vienne, dont l'édition de 1908 correspondait à la 38° année, se présente comme ayant un caractère administratif, militaire, religieux, judiciaire, industriel, commercial et nobiliaire et contenant les noms des habitants de Poitiers et de Châtellerault, les adresses de tous les commerçants, des renseignements complets sur chaque commune, les châteaux de la Vienne, un armorial des familles nobles de la Vienne, un guide-promenade dans Poitiers, une notice sur le Musée et un nouveau plan de Poitiers. Ce guide vendu 1,50 fr contenait aussi de nombreuses pages de publicité. Voici l'article sur Sèvres, dans lequel le nombre d'habitants correspond au recensement de 1906.

 

 

 

Sèvres, à 13 kil. de Poitiers, 4 kil. de Saint-Julien l'Ars – 479 habitants.

Foire à Anxaumont le 5 mai.

Maire : M. Bertaud ; adjoint, Phliponneau René – Conseillers : MM. Chabanne Louis. – Gaudin Jean. – Bellot Jean. – Secouet Albert. – Bouard Clément. – Martin André. – Roy Georges. – Chicard Joseph. – Secrétaire de Mairie : M. Chevalier. – Receveur buraliste : M. Baudeneau.

Curé : M. Frouin. – Instituteur : M. Chevalier.

Ecole libre : Mlle Mader.

Agriculteurs : MM. Chabanne, Bouard, Richard Raoul, Morillon Pierre, Roy Georges, Dubois Hilaire, Bellot Jean, Bellot Clément.

Aubergistes : Baudeneau Jérôme. – Bouchers-Charcutiers : Simonneau Clément. – Charpentier : Beaudeneau. – Marchand de bois : Bellot Jean. – Cordonnier : Copin. – Epicier : Alvery. – Sabotier : Daout Joseph. – Menuisiers : Beaudeneau Jérôme. – Tonnelier : Beaudeneau Jérôme. – Productions : Céréales, vins, fruits, volailles.

HAUT  DE  PAGE.

Extrait de :

L'annuaire de Poitiers et du département de la Vienne (administratif, militaire, religieux, judiciaire, industriel, commercial). Poitiers, 1938, Imp. Marc Texier.

SEVRES

Arrondissement de Poitiers. – Canton de Saint-Julien-l'Ars. – 13 kil. de Poitiers. – 1554 hectares. – 432 habitants. – 153 électeurs. – T. – Autobus. – Foire : 2 mai. – Assemblée : dernier dimanche de juillet.

MAIRE : Dumas A.

Adjoint : Rouet D.

Conseillers municipaux : Marchand P., Gaillard E., Brémaud L., Galteau G., Bouard A., Robert A., Bonneau O., Couturier A.

Secrétaire de mairie : Dezanneau.

Afficheur municipal : Daoût.

Receveur buraliste : Marot André.

Gérant du téléphone : Marot André.

Curé : Paul Dezanneau.

Sacristain : Daoût.

Institutrice : Mlle Soreau.

Institutrice adjointe : Mme Guérin.

Institutrice libre : Mlle Jousson.

Sociétés : Coopérative de battage, président : Debien.

Agriculteurs : la presque totalité des habitants.

Aubergistes et débitants : Marot André, Mme Delavault, Couturier A.

Charpentiers : Berboin A., Simoneau E.

Couvreur : Simoneau E.

Tabacs (débit. de) : Marot André.

Journaux (dépos. de) : Marot André.

Epicerie : Mme Delavault.

Hôtel : Marot André.

Maçonnerie : Dupuis.

Mercerie : Mme Delavault.

Menuisiers : Berboin A., Simoneau E.

CHATEAUX : de Moulins : Commandant Tétard (téléph. n° 1) ; de la Brunetterie : de Villeneuve (téléph. n° 2) ; de Peumartin : Général de la Porte du Theil.

 

     Cet annuaire de 1938 nous donne une idée de ce qu'était la commune de Sèvres à cette époque (les deux anciennes paroisses de Sèvres et Anxaumont étaient réunies depuis longtemps, mais le nom de Sèvres-Anxaumont n'a été utilisé qu'à partir de 1939). Sèvres était une commune rurale, avec seulement 432 habitants, la plupart des gens étant cultivateurs. Il y avait néanmoins quelques artisans et commerçants. Il y avait un hôtel dans cette petite commune et trois cafés où sans doute les gens se retrouvaient souvent. Les enfants allaient soit à l'école libre, soit dans l'une des deux classes de l'école publique. Les formalités devaient être assez réduites à la mairie car c'est le curé qui avait le temps d'être secrétaire de mairie.

     Le téléphone commençait à arriver en 1938. On voit que trois propriétaires de châteaux avaient le téléphone ; au château de Moulins il y avait déjà le téléphone en 1921. Il y avait aussi un téléphone public à l'hôtel. Mais les numéros de téléphone ne ressemblaient pas à ceux d'aujourd'hui. Ainsi, pour appeler quelqu'un au château de Moulins, il fallait passer par l'opératrice et lui demander le 1 à Sèvres. C'est au début du XX° siècle que le téléphone a commencé à être installé dans le département. Le conseil municipal de Sèvres estimait encore en 1901, 1904 et 1907 qu'il n'y avait aucune utilité pour la commune d'adhérer à un réseau téléphonique départemental, il n'a demandé l'installation d'une ligne publique qu'en 1921.

 Annuaire de la Vienne    Chantelle   Chapelle St Thomas   Guerre de 1914-1918    IME    Noms de lieux    Sadébriens